[48] La sortie des 1000 bornes (on s’en souviendra)

velo-web-4
929.27 + 72 = 1001.27 km / Oui, vous avez bien lu, je viens de faire mes premiers 1000 km. En effet, nous avions décidé, en ce jeudi férié, d’en profiter pour innover et faire un nouveau circuit. Plus long, dans un autre environnement. Parce que les autres, au Canal de l’Ourcq ou ailleurs on en avait marre.

Bonne idée, vous allez me dire. Mais le développement de l’affaire nous a poussé vers une journée mémorable.

dhuis-11

Postulats de départ : le circuit fait 50 km à la base, il s’appelait, le circuit de l’Aqueduc de la Dhuis et devais faire une boucle à partir de Magny le Hongre. Pas de précipitations en vue, soleil au départ à 10h.

dhuis-1 dhuis-5 dhuis-9Nous partons donc en recherche du bon sens. Les premières étapes, bien qu’un peu tatonées, nous mènent sur des pistes cyclables caractéristiques du soin apporté à l’aménagement urbain des zones autour de la ville nouvelle de marne-la-Vallée.

Magny, Chessy, Montévrain, Jablines … ca devait plutôt bien se passer. Mais nous nous sommes planté à hauteur de Dampmart et là deux constats, on longe la Marne à cet endroit et pour boucler le circuit, il faut passer de l’autre côté. A Dampmart c’est impossible.

dhuis-13Fatigué, je me casse la binette sur une grosse ornière près de la Marne. On s’est donc bien plantés. Nous décidons de revenir sur nos pas en ayant conscience d’avoir déjà effectués près de 40 bornes.

Petite modification dans le retour en arrière. La pluie qui nous accompagne jusqu’au bout et comme vache qui pisse. Résultat, c’est à près de 15h que nous retrouvons la voiture garée à Magny le Hongre, trempés comme des soupes.

Morale de l’affaire : ne jamais faire confiance au gazier qui vous dit avoir préparé la sortie (J.L. je rigole).
Morale 2 : s’équiper de son smartphone pour les premières sorties sur un nouveau circuit équipé de l’application My Tracks de google par exemple (ou mieux, la préparer en amont à la maison en réalisant un petit road book).

Sinon, le circuit devait être bien sympa mais on en a pas vraiment profité, stressé que nous étions devant la galère.

Publicités

[47] entraînements [4] et test du Giant talon 5 en 27,5 pouces

20140427_110552909,77 + 19,50 = 929,27 km / 5 tours effectués. Mais, au delà de cela, l’attraction du jour, c’est le Giant nouveau de mon pote. Très beau vélo, et il ne m’a pas fallu longtemps pour lui demander de l’essayer.

Premières impressions, la technologie fait réellement la différence. Certes, il faut appuyer sur les pédales, car même ce beau vélo n’avancera pas si on ne pédale pas.

20140427_112744Donc, je suis rassuré mais bleuffé. J’ai fait un test du futur circuit. Rappelez-vous, il me fallait environ 8 minutes à 8’20 » pour le boucler (3,50 km). Tenez vous bien : 7 minutes le tour complet. Plus d’une minute gagnée et je vous assure que je n’ai pas fait le tour à fond.

Ce qui est surprenant c’est la maniabilité. Sur les virages secs, la roue arrière survire et accompagne le cycliste. L’accélération est réelle alors que sur un vélo classique, l’accélération est laborieuse. Le modèle de mon pote est le Giant Talon 5 en 27,5 pouces.

Le système de changement de vitesses est un système à manettes shimano bien sûr.

Bref, une bonne façon de progresser sans se battre contre le vélo.

Petite galerie de ce joli jouet.

 

[46] entraînements (3)

32892104fiche-01-jpg896,45 + 13,32 = 909,77 km / Troisième séance d’entraînement avant le 22 mai, date du défi inter entreprises.

L’objectif matinal du jour, faire le circuit trois fois sans s’arrêter. Résultats, 26 minutes de temps de parcours pour une vitesse moyenne de 21km. C’est pas bon mais pas trop nul.

Je commence à entrevoir les parties sur lesquelles il faudra relancer avant d’attaquer la dernière ligne droite « herbée » difficile.

Déjà 9 tours de circuits de faits.

Ndlr : le vélo est propre, karchérisé par mes soins (je rassure les âmes sensibles, un vélo ça supporte le nettoyage karcher pour peu que l’on choisisse le programme rinçage eau douce). Un bon coup d’huile avant le remisage et ça devrait lui faire du bien.

 

[44] Entraînements (2)

849,90 + 11 = 860,90 km / Nouveaux entraînements sur le circuit du défi inter-entreprises. J’ai fait 3 fois le circuit (en sachant qu’il faudra le faire deux fois de suite).

J’ai réalisé un temps entre 8′ et 8’20 ». Une vitesse moyenne sur les trois tentatives entre 21 et 25,5 km/h.

Bref, je suis pas au bout d’autant que les jambes ne reviennent pas. Ca fait un moment que ça dure.

[43] entraînement

835,47 + 14,43 = 849,90 km / Avec la collègue qui fait le vélo dans l’équipe féminine du « défi inter entreprises » de Meaux du 22 mai, nous avons fait trois fois le parcours.

Elle, elle est balaise. Moi je galère. Il me manque de la puissance pour finir le parcours sur la dernière portion « herbée » sur laquelle je n’avance pas.

Bref, c’était les premiers entraînements, il faut bosser pour ne pas être trop ridicule.