Bilan mars 2014

15 sorties en mars. Soit le plus grand total depuis les premières sorties (385 km effectués).

Le temps s’est considérablement amélioré. Le Canal, ainsi s’est largement asséché et les chemins de halage aussi. Plus sec, ne veut pas dire plus souple et le vélo souffre (grincements divers au niveau de la selle et des suspensions).

Mars fut aussi le temps de la conquête aval du canal qui a débuté le 5 mars et s’est achevée le 30 mars en ralliant Meaux à Claye Souilly.

Cette portion est très sympa car bucolique et sinueuse mais assez exigeante physiquement et j’ai souffert à deux reprises. Cela n’a rien à voir avec la piste cyclable de Claye à Paris qui est longue mais beaucoup plus plaisante.

Les déboires, casse et crevaisons ont été présents. Enchaînés d’un changement de pneus après plus de 600 km depuis décembre. deux crevaisons donc le 6  et le 30 mars.

Le budget se stabilise parce que les sorties sont plus espacées en avril en raison de l’emploi du temps moins favorable. (seulement 3 sorties depuis le premier).

La création de la page facebook de Velo6pede a également eu lieu. Merci à tous de me suivre.

Publicités

[34] Meaux / Claye Souilly par le canal de l’Ourcq… c’est fait

644,14 + 54,35 = 698,49 km / Cette nuit de samedi à dimanche, on changeait d’heure.

Même pas peur, je fais une sortie. ET comme je me languissais de sortir depuis avant hier, je re tente d’aller jusque Claye Souilly. (16ème sortie en mars contre 10 en février et 34ème en tout).

meaux-claye-webL’aller se passe sans trop de souci, plus on arrive vers Claye, plus il y a de monde. La bonne surprise c’est le kilomètre de piste cyclable en arrivant à Claye même.

Un peu plus de 27 km à l’aller et un arrêt pipi et collation au pont ou nous avions l’habitude de récupérer la piste cyclable qui nous mène à Paris : le

pont-rosee-web

Pont de la Rosée.

Après la pause, redémarrage. Mais là, plus de jambe, j’ai eu le plus grand mal à assurer . Un retour en plus d’une heure et demi. Les jambes en bois.

Bref, j’ai poussé un grand ouf de soulagement en arrivant à la hauteur de Villenoy, sauf que … sauf que à deux km de Meaux : crevaison.

clou-et-sigma-webUn  magnifique clou de tapissier dans mon pneu hutchinson tout neuf (à oui, au fait ils sont pas mal mes nouveaux pneus).

Le temps de remplacer la chambre à air et j’ai pu finir cette sortie : douloureuse, fatigante et pas agréable du tout.

Pourquoi ais-je eu tant de mal ? Je n’en sais rien. J’ai sans doute trop attendu entre deux sorties et le fait de réattaquer avec 54,5 bornes, c’était trop.

La chambre à air est morte car multi-perçée par le clou de tapissier. Si vous voyez ce que je veux dire, le budget va s’agrandir.

 

Les pneus de VTT

pneuAlors, je vous indiquais, dans mon dernier article qu’il fallait que je change mes pneus.

Ca se confirme, puisque un examen du pneu arrière lève les derniers doutes. J’ai donné plusieurs coup de patins sur cette dernière sortie dans la descente de la route de

Varreddes (notamment pour ne pas rentrer dans une belle bagnole qui se fout du tiers comme du quart de savoir si il y a une piste cyclable sur son chemin).

Constat : je suis sur la corde.

Les références de mon pneu sont : 50 – 559 et 126 x 1.901. Je ne sais pas à quoi ça correspond mais je dois pouvoir m’en sortir avec ça.

Un petit tour sur internet (décathlon et un site comparateur, idealo.fr) et je découvre que l’on parle en pouces. Mon 50-559 c’est une taille ETRTO ?? kesako ? (European Tyre and Rim Technical Organisation).

Et merde …  Et je découvre Wikipédia. Bon merci à eux … Mais franchement c’est compliqué. Si je me base sur leurs indications, mon pneu faisant 50-559, cela veut dire qu’il fait 559 mm de diamètre extérieur et 50 mm de largeur.

Eeeuuhhh … je veux juste changer mon pneu … Rendez vous ici aujourd’hui, pour vous donner les résultats de mes achats.

Edit 14h30 / J’ai jeté mon dévolu sur les Hutchinson VTT Rock chez décathlon. Je vais les monter et vous tiendrai au courant.

[33] Midi à ma porte

629.86 + 14.28 = 644.14 km / Mon pote me faisait remarquer que j’avais atteint la distance Paris / Clermont Ferrand. Je préfère une destination plus au sud .. 😉

Bref, trêve de plaisanterie, ma sortie du mercredi a duré un peu plus de 40 mn. Vitesse moyenne : 21.09 km/h. Vitesse max : 43.24 mais ça c’était dans la décente de la route de Varreddes.

Direction le Canal de l’Ourcq dans le sens aval puis sortie à hauteur de la gare, direction centre nautique, le Patis puis reprise du canal à hauteur de Beauval direction le boulot.

Mais, 1.5 km de montée (ben oui, la route de Varreddes dans l’autre sens) ç’est plus dur.

Je crois que j’ai trouvé mon organisation du mercredi. 🙂

[32] Sortie décompression

609.20 + 20.66 = 629.86 km / Ce qu’il y a de bien avec le VTT, c’est que cela peut devenir un formidable outil de décompression après une journée de boulot qui va de travers du matin jusqu’au soir.

Associé au fait que le soleil se couche plus tard et que la météo se plante sur l’Île de France de puis deux jours (pas de déluge annoncé), j’ai fait une sortie hier soir très salutaire.

Rien de bien révolutionnaire. Circuit Meaux gare, écluse de Vignely et retour.

Quelque constats : les jambes sont moins performantes le soir que le matin (oui je sais je n’ai pas inventé l’eau chaude), Il va falloir que je change mes pneus (630 km en 3 mois, ça use de la gomme). Troisièmement, j’ai souffert comme jamais depuis longtemps (malgré des chiffres donnés par Sigma pas trop dégueu : 1 h de parcours, 20.37 km/h de moyenne et vitesse max de 32.41 km).