Alaska — une fille, un vélo

« Mais en partant de Vancouver, tu vas manquer la meilleure partie, celle avec tous les animaux sauvages! » avait dit Rémi. Considérant que cette « meilleure partie » (constituée de l’Alaska, du Yukon et du nord de la Colombie-Britannique) incluait un froid sibérien, des points de ravitaillement limités et la chance d’être dévorée vivante par les grizzlys, […]

via Alaska — une fille, un vélo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s