Disette

Voilà, c’était écrit, l’automne et bientôt l’hiver auront eu raison de ma volonté. L’obscurité aussi, même si je prends le vélo pas trop tard vers 18 h, plus de lumière pour avancer. deux sorties prévues ce week-end mais très classique autour de La-Ferté-sous-Jouarre et soit à Meaux, soit sur la piste de Claye à Paris. Donc, a priori, pas report fabuleux.

Je vais en profiter pour vous faire une page lien vous dirigeant vers des pages intéressantes dans notre objectif de vélo-balade ou VTT passion.

Publicités

Le vélo dans les transports

Côté pratique cet article se pose là. A lire.

Toin'Elo à Vélo

En France

TGV

La réservation est obligatoire et payante 10 euros. Le local à vélo est assez spacieux pouvant contenir de nombreux bagages, remorque, etc. Des attaches permettent de sécuriser les vélos.

Carte du réseau TGV

Intercité

La réservation est obligatoire et gratuite. L’emplacement est généralement situé en voiture 13. Il est moins spacieux et ne possède pas d’attache pour fixer les vélos.

Carte du réseau intercité

RER et Transilien

La circulation en Île-de-France est assez simple et peu coûteuse avec les cartes Navigo dézonées l’été, week-ends, jours fériés et vacances scolaires.

Il est seulement interdit de transporter des vélos en semaine de 6h30 à 9h et 16h30 à 19h sauf jours fériés.

L’emplacement dédié est généralement situé en tête de train. Rien n’est prévu pour fixer les vélos et vous permettre de vous asseoir.

Carte RER et Transilien

Métro parisien

Transporter son vélo est autorisé uniquement sur la ligne 1…

View original post 1 212 mots de plus

Automne en Luberon

Une sortie au soleil ?

Vadrouillages et Pâturages

Les jours sont courts et frais, c’est le dernier grand week-end de l’année pour une sortie à vélo. Rien de tel qu’une destination méridionale pour rattraper un peu de chaleur, alors le Luberon semble tout indiqué.

Il pleut sur Paris à 7h du matin, mais à 11h30 à Avignon le soleil est franchement là. Nous sommes 6 déjà mais un 7ème participant doit arriver en début d’après-midi et le groupe l’attend avant de partir vers le Luberon. Je laisse mes comparses en ville pour faire une première journée en solo.

La sortie d’Avignon, bien que non fléchée, est assez facile. Je me retrouve rapidement sur la « ceinture verte » qui constitue une zone maraîchère entre la ville et la Durance. Une petite portion de route est même fermée aux voitures.

Ceinture verte d'AvignonJe roule ainsi dans la plaine agricole en restant à proximité de la voie TGV qui continue vers Marseille jusqu’à Caumont-sur-Durance…

View original post 1 136 mots de plus

[86] Planté, mouillé .. mais content

2433.32 + 31.53 = 2464.85 km / 7h30, j’ouvre les volets du salon … beurk, pluie fine, ciel bas et froid glacial. Je sors, je ne sors pas ? Je suis sorti quand même. Objectif du jour : essayer de refaire le circuit autour de la ferté sous Jouarre. C’était un beau circuit associant asphalte et sous bois.

02-17112014On commence à La ferté en rejoignant la D603 en passant par la gare. Premier plantage, il fallait prendre le premier rond point et la direction de la D402. Bon, tant pis, je me paye les 5 km de montée. Galère, pluie plus forte, voiture, bref, je m’en souviendrais. Arrivé au croisement de la D603 avec la rue Léopold Bellan, j’oblique vers Chamigny sur la D53. Très agréable malgré la pluie, parce que toute en descente (même si, sur route sèche, ça doit être trop cool).

J’oblique à gauche en direction de Vaux puis de St Aulde et c’est là que la galère commence. Va savoir pourquoi, cher lecteur, je prend à gauche en direction de Chamoust via la D401 dans un paysage très briard. Je passe deux fois sous l’autoroute A4 et reviens vers Montreuil aux Lions. Au passage, je suis ICI DANS L’AISNE. Je prend la D16 en passant par les lieux dits des Maillons et de Pisseloup .

Un jour, je ferai une étude de l’origine de ces lieux dits.

Retour à Chamigny en passant par Caumont sur la D80. Retour à la Ferté par cette D30 (la route que je voulais prendre au départ). Et traversée de la Ferté, le long de la Marne pour retour à la Maison.

Conclusion : 10.5 km de plus c’est bon pour les statistiques mais sous la pluie et le froid, c’est plus difficile. Je hais l’hiver.

[85] Paris et du stress

wpid-20141108_103735.jpg2385.72 + 47.6 = 2433.32 km / Temps gris et froid pour cette sortie. Nouvelle donne avec le déménagement à la Ferté sous Jouarre, aller à Claye Souilly pour récupérer la piste cyclable vers Paris ne prend plus une demi heure mais une bonne heure. Sinon la sortie s’est passée sans souci majeur. On a même senti un peu de progression notamment dans le franchissement des côtes (celle du parc de Sevran par exemple La Poudrerie) plus facile et à 20 km à l’heure.

Une sortie polluée néanmoins par un gros oubli de ma part. Je n’ai pas fermé la voiture à clé (en sachant que je l’avais laissée dans le coffre). Donc tout du long je me suis posé la question de savoir si la voiture avait un dispositif de fermeture automatique. Si cela avait été le cas … au retour il aurait fallu aller chercher le double etc. La grosse galère …
Il n’en était rien,  la voiture était toujours ouverte,  les clés bien sagement dans le coffre et rien de disparu. .. bref la bonne étoile du jour.

 

wpid-20141108_111052.jpgBravo à Vince Parker qui a eu son baptême Claye / Paris.

Prochaine sortie entre le 12 et le 15 novembre.