Bilan sept. 2014 … vous avez dit bilan ?

Un bilan : résultat global d’une opération, d’un projet quelconque. Telle est la définition de ce mot.

En termes de résultats, près de 1500 km effectués, un budget préservé sans pour autant faire du vélo par dessus la jambe et un plaisir presque permanent avec l’occasion de renforcer quelques amitiés, des plus solides (spéciale à J.L. et à Vincent).

Une découverte également : la Seine-et-Marne est un très joli département pour peu que l’on sorte du bitume battu 🙂

La stratégie de prendre le Canal de l’Ourcq comme départ ou arrivée de la majorité de nos sorties s’avère très intéressante au sens ou elle nous a menée vers des paysages industriels et urbanisés (piste cyclable entre Claye-Souilly et Paris, circuit autour du chantier du parc d’activité de Meaux) mais aussi vers des coins beaucoup plus campagnards (de Varreddes à Congis-sur-Thérouanne et de Congis à Villers lès Rigault).

20140320_183454Côté matériel, le changement de machine a été salutaire. Je souffrait trop sur l’ancien (qui n’était qu’un VTT pour un gars qui s’était dit : « tient, si je refaisais du vélo ? »). Le Giant Talon 4 est une rolls en comparaison avec l’ancien. Le danger c’est que mettre un pied sur un tel vélo c’est prendre conscience qu’il y en a pleins d’autres (marques, modèles etc.).

En terme de timing, autant lorsque j’en ai changé j’ai tout de suite progressé, autant avec le Giant, je suis loin d’avoir atteint le niveau qui me ferait penser à un nouveau changement.

Tout ce que j’ai acheté a bien tenu le coup et a pu pallier aux différentes circonstances rencontrées en roulant. Ceci me faisant penser au fait qu’il faut toujours faire une mini check-list avant la sortie pour envisager le matériel minimum à sortir en fonction du temps rencontré. (les gardes boues en cas de pluie, les lunettes en été pour ne plus prendre de moucherons dans les yeux, les gants en hiver, oui cela m’est arrivé de les oublier, la veste légère en automne, la lumière le soir, etc.).

A contrario, certains articles sont soumis à rude épreuve : les godasses ont souffert en Haute Savoie et je ne pense pas qu’elles puissent encore être équipées avec des pédales automatiques comme j’en avais le projet. Sur l »ancien vélo, j’ai changé deux fois de chambre à air. Sur le nouveau, je viens de le faire hier après avoir gonflé l’ancienne comme un bourrin en tordant la valve parce que je me suis précipité.

Habile transition pour parler de projet. Lorsque j’ai débuté le « vélo intensif » je n’en avais pas. Aujourd’hui, avec l’intensité de la pratique, j’ai maintenant l’ambition de perdre un peu de poids, de mieux manger et de continuer l’activité avec quelques challenges (sans priorité, des randonnées sur plusieurs jours, des voyages, des sorties à la journée, une inscription en club ?).

Cette dernière idée (inscription en club) est aléatoire au sens ou je ne l’envisage pas encore.

L’opération du genou gauche en juin 2013 fut une étape vers le retour aux activités sportives et une vraie bonne décision. Le vélo a été une seconde étape. D’autres soins (acide hyaluronique à partir du 20 octobre) devraient venir compléter et j’espère terminer cette « reconstruction ».

En décembre, cela fera un an de vélo. Un an de vrai plaisir. Espérons d’autres découvertes. Rendez-vous ce samedi 4 octobre pour la « rando-cyclo » de la CAPM. Report ici dans la foulée. 🙂 Ci-dessous, galerie de photos représentatives des sorties de cette année, qui n’est pas finie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s